Ah la joie de tout faire soit même. De ne plus être forcément dépendant de l’obsolescence programmée. Pouvoir se « sortir un truc » si le besoin s’en fait sentir sans courir les magasins de bricolage ou parcourir les sites en ligne.

Je me suis essayé à la « fabrication » et la « conception » de meubles pour ma hifi, le bureau (avec ses ratés inhérents à tant d’approximation dans la technique)…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Maintenant en bon geek/bricolo je m’essaie à l’impression 3d.

Mon but étant de découvrir réellement cette nouvelle technologie (qui a déjà 10 ans pour la première reprap), j’ai préféré me tourner sur un produit peu cher mais qui fera le job.

Je suis donc parti sur la discovery 200 de Dagoma (299€ en kit). Société Française située à Roubaix (mais pas tout in haut de ch’térril).

img_1617

Cette petite bébête basée sur le modèle Prusa possède un plateau de 200x200mm pour une hauteur de 200mm. Ce qui est déjà pas mal quand on voit le temps nécessaire à l’impression de certaines pièces.

Elle utilise uniquement du PLA en 1.75mm. Mais quoique c’est le PLA? C’est du plastique biodégradable. Oui mais z’encore? Ok wikiped’ est mon ami: « le PLA est de l’acide polylactique polymérisé issu de l’amidon de maïs… ». Je vais pas rentrer dans l’histoire de sa polymérisation parce qu’on s’en fout un peu et que ce qu’il faut en retenir simplement c’est qu’il dégage beaucoup moins de composés dangereux que l’ABS (plastique issue de la pétrochimie) mais qu’il est moins résistant. Et puis la discovery n’ayant pas de plateau chauffant, l’adhésion de l’ABS serait catastrophique

Ormis le coté geekou (et l’impression de stormtrooper ou autres figurines), l’impression 3D à une grande utilité à la maison.

Des exemples concrets:

Je suis au dernier étage d’un immeuble, chauffage commun au fuel. J’ai donc sur mes radiateurs des purgeurs automatiques, munis de petites vis. Sur les 3 il ne m’en restait plus qu’une. On sort le pied à coulisse, on se connecte sur le site Tinkercad, site de CAO assez simple pour les débutants. Des formes géométriques que l’on peut modifier à loisir, et un export au format .stl pour l’injection dans un slicer (logiciel trancheur permettant de générer un fichier compréhensible pour l’imprimante 3D, ici CuraByDagoma)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le site lesimprimantes3d et surtout son forum est un bon point de départ pour s’informer correctement sur les différents modèles d’imprimantes 3d disponibles sur le marché (chinoise, française, etc…)  et des très nombreuses possibilités qui vous seront offertes. Certains s’y sont mis pour le modélisme/drone. D’autres pour le cosplay et d’autres pour le prototypage. En fait l’impression 3D touche tous les domaines existants.

C’est un fabuleux outils  qui mérite de se répandre dans les chaumières.

Quelques exemples supplémentaires:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s